Accueil > Réglementation > Le poêle hydraulique ou poêle bouilleur : les points clefs d’une installation hydraulique réussie

Le poêle hydraulique ou poêle bouilleur : les points clefs d’une installation hydraulique réussie

20 juin 2016

Le "poêle hydraulique", également appelé "poêle bouilleur", permet de chauffer l’eau qui sera utilisée pour alimenter un système de chauffage central (radiateur ou plancher chauffant) et peut participer à la production d’eau chaude sanitaire. En rénovation, il remplace ou complète l’utilisation d’une chaudière. Les ventes de poêles hydrauliques sur l’année 2015, affichent une progression de +14% avec 1 620 appareils vendus dont 90% à granulés (1). Ce système de chauffage, encore méconnu du grand public, apporte pourtant de nombreux avantages.... Explications.

Comparé au poêle classique, le poêle hydraulique assure un meilleur confort avec une répartition plus uniforme de la chaleur sur l’ensemble de l’habitat. Par ailleurs, contrairement aux systèmes traditionnels de chauffage central (chaudières ou PAC air/eau), le particulier profite de la vision de la flamme procurée par l’appareil. Toutefois, pour garantir un bon fonctionnement, l’installation d’un poêle hydraulique requiert une attention particulière sur plusieurs étapes clefs de la conception hydraulique :

 

Etape 1 : Le dimensionnement du poêle hydraulique

En règle générale, 75% de la puissance nominale du poêle est distribuée au réseau hydraulique et 25% est rayonnée dans la pièce. Afin de limiter le fonctionnement au ralenti de l’appareil, il convient de vérifier que la puissance rayonnée est au plus égale aux déperditions totales de la pièce où est installé l’appareil.

Etape 2 : La sélection du schéma hydraulique

Les fabricants peuvent proposer plusieurs schémas de raccordements hydrauliques que l’installateur doit adapter à la configuration rencontrée sur le terrain. Le choix s’appuiera notamment sur le couplage ou non avec une chaudière existante, sur la volonté de produire l’eau chaude sanitaire avec le poêle, sur le type d’émetteurs (radiateur, plancher chauffant) et sur les priorités à définir entre chaque circuit secondaire.

Etape 3 : Le dimensionnement des équipements hydrauliques

Les poêles hydrauliques peuvent être livrés nus ou équipés d’un kit de raccordement. Dans tous les cas, un dimensionnement et une mise en œuvre rigoureuse s’imposent à l’installateur. L’objectif est d’optimiser le fonctionnement de l’installation, d’améliorer la qualité de la régulation (choix des vannes, autorité), de réduire la consommation des circulateurs et de garantir la sécurité de l’installation en conformité avec la NF DTU 65.11 (vase d’expansion, soupape de sécurité). Parallèlement, le dimensionnement du volume du ballon tampon permettra d’éviter le fonctionnement au ralenti des poêles à bûches et d’allonger la durée moyenne des cycles de fonctionnement des poêles à granulés.

Etape 4 : Le réglage hydraulique

Dans la grande majorité des cas, les poêles hydrauliques viennent se raccorder sur une installation de chauffage existante. Dans une telle configuration, l’absence d’équilibrage peut conduire à un déséquilibre hydraulique à l’origine d’un déséquilibre thermique dans les locaux. Ainsi, en réalisant un réglage de l’installation au niveau des coudes de réglage des radiateurs,  des vannes d’équilibrage et du circulateur, le professionnel s’assure d’alimenter chaque radiateur à son débit nominal. En conclusion, le poêle hydraulique est particulièrement adapté aux installations disposant déjà d’un système de chauffage central. Cependant, l’intégration d’un appareil de chauffage au bois sur une installation existante implique de la part de l’installateur un niveau de connaissance avancé en hydraulique. Toute négligence sur la conception hydraulique pourrait entraîner une dégradation des performances attendues.

 

A l'AGECIC, la formation AG19 (nouveauté 2016) vous permet de maîtriser toutes ces étapes :

AG19 | Hydraulique : concevoir & mettre en oeuvre les réseaux pour poêles, inserts et chaudières

Cette formation peut vous permettre de vous préparer à l'AG6 | devenir référent technique Qualibois vecteur EAU (qui nécessite de nombreuses connaissances en conception de réseaux hydrauliques ; ou bien venir compléter les modules AG14 | poser & entretenir les poêles à granulés et/ou AG34 | maintenance & dépannage des poêles à granulés.

Notre équipe vous accompagne dans le choix de votre parcours formation ; contactez-nous au 05 16 18 60 50.

 

(1) Source Observ’ER 2016 Suivi du marché des appareils domestiques  de chauffage au bois

Faites tourner l’(in)formation !

Contactez-nous

  • 05 16 18 60 50
  • Mail

Toutes nos actualités en exclusivité

Retrouvez-nous sur