Accueil > Témoignages > Interview de David FOISSY Chef des Ventes de la société CPE BARDOUT [extrait de Energies Info Magazine de la FF3C n°7 Mai-Juin 2014]

Interview de David FOISSY Chef des Ventes de la société CPE BARDOUT [extrait de Energies Info Magazine de la FF3C n°7 Mai-Juin 2014]

30 janvier 2015

A Epernay, une formation ASFONECO / AGECIC "Poser et entretenir un poêle à granulés de bois" réalisée en Intra chez CPE BARDOUT a permis à tous les stagiaires de décrocher ensuite le Qualibois module Air ! Retour d'expérience de David Foissy, Chef des ventes de CPE-BARDOUT.

 

"Comme nous l'évoquons souvent, notre profession est en train d'évoluer. Face à la baisse des volumes de fioul actuelleet à venir, il faut s'adapter. Certains d'entre nous ont fait le choix de faire évoluer noter métier à travers de nouvelles activités. CPE BARDOUT est un acteur historique de la distribution d'énergie dans le Marne et les Ardennes, depuis les années 50. Le rapprochement avec Total en juillet 2004 a montré son engagement dans la continuité.

En 2009, nous commençons à distribuer sur le site historique d'Epernay et siège de l'entreprise, des granulés de bois, aussi appelé "pellets". Ce "nouveau" combustible solide complète le bois bûche et le charbon que nous livrons à des clients locaux dans des volumes modestes. La distribution de granulés de bois est assurée en enlèvement, à la palette. Nouveauté ? Rigueur de l'hiver ? Le vendu sur la saison de chauffe est impressionnant.

C'est pourquoi nous décidons de développer cette nouvelle activité en distribuant le granulé en sacs et en vrac en livraison chez les clients. Ceci nécessite de lourds investissements (silo, camions de distribution spécifiques) ainsi que l'embauche d'un nouveau chauffeur-livreur qui en parallèle des livraisons d'AdBlue.

La saison de chauffe de 2013 est longue. Les volumes de granulés s'envolent. Pour faire face à de plus en plus de demandes nous décidons d'implanter un "drive-granulés" sur le site d'Epernay. Nous décidons également de fournir et d'installer le matériel (poêles à granulés, poêles à bûches, chaudières à granulés). Là encore, de lourds investissements sont nécessaires.

 

Mais le plus important est certainement la formation qui est indispensable à la mise en service de ces matériels. Six personnes dans l'entreprise font partie du projet et devront passer la formation Qualibois module Air. C'est alors qu'Asfoneco et son partenaire AGECIC, nous recommandent vivement de suivre la formation "Poser et entretenir les poêles à granulés de bois" en préambule de Qualibois. Excellente recommandation !

 

Effectivement, cette formation, bien que théorique, nous apporte une base nécessaire afin d'aborder Qualibois en toute sérénité. Cette formation AG14 de 2 jours est réalisée en "Intra" à Epernay, avec pour formatrice Martine Banizette de l'AGECIC. Rendez-vous est donc pris début avril à Tourcoing (Centre de formation AGECIC agréé Qualibois module Air). Nous investissons un hôtel proche du centre-ville et de la plateforme de formation de l'AGECIC. La formation se déroule en intra et nous retrouvons Martine Banizette qui assure la formation Qualibois. Celle-ci dure 3 jours : cours pratiques et théoriques et enfin le QCM.

Lundi 8h30 :

Nous découvrons le programme qui est dense... Quelques rappels puis nous rentrons dans le vif du sujet : dimensionnement, réglementation, conduits de raccordement, conduit de fumée, tout y passe.

La quantité d'informations est impressionnante et aussi très intéressante.

Afin de retenir les informations essentielles, nous disposons d'un stock de post-it, gommettes at autres marqueurs fluorescents que notre collègue Stéphanie a apportés en quantité. Il faut bien cela, pour pouvoir se repérer dans tous ces avis techniques et autres DTU (24.1) !

Deuxième jour :

Nous continuons à découvrir les "joies" de la réglementation et des normes en vigueur pour ces matériels, ce qui nous fait régulièrement observer que les installations "conformes" sont plutôt rares.

Dernier jour, le jour de vérité :

Concentration maximale, la pression monte. Nous terminons le programme en fin de matinée.

Le déjeuner est pris à la cantine. Retour en salle pour l'étude des matériels en place sur la plateforme. Il faut bien observer et passer en revue ce que nous avons appris ces deux derniers jours et effectuer les travaux pratiques.

Retour en salle, pour le QCM. Nous y sommes. Chacun aborde l'épreuve de façon différente. Du plus détentu aux plus stressés (dont je fais partie) !

TOP CHRONO, 45 miniutes pour 30 questions ; facile, facile ! Même si le support de cours est autorisé, il faut surtout faire appel au bon sens et faire attention à la formulation des questions.

Heureusement les gommettes de couleurs nous aident à retrouver la bonne information.

C'est déjà fini ! Les mines sont réservées. Le doute envahit la salle. Nous sortons faire un débriefing autour d'un café ou d'une cigarette...

 

Annonce des résultats : 5 d'entre nous obtiennent la note minimale pour être reçu de 25 bonnes réponses sur 30. Stéphanie frôle la perfection avec un 29/30. Nous repartons heureux suite à ce dénouement salvateur. Nous sommes désormais prêts à fournir à nos clients une solution clé en main : matériel + combustible.

 

Merci à l'Asfoneco et à l'AGECIC."

David FOISSY

 

Faites tourner l’(in)formation !

Contactez-nous

  • 05 16 18 60 50
  • Mail

Toutes nos actualités en exclusivité

Retrouvez-nous sur